Ferrand Pomerol

Une histoire de famille et un engagement environnemental fort.

La famille Gasparoux

Jean-Baptiste Gasparoux est né en 1874 à Davignac, village où naquit aussi Jean Gaye-Bordas, le tout premier des négociants-voyageurs corréziens, l’homme à l’origine de la fabuleuse histoire de Meymac-près-Bordeaux. 

Confronté comme tant d’autres à cette époque à la dureté de la vie sur le beau mais pauvre Plateau de Millevaches, Jean-Baptiste, participant ainsi à l’exode corrézien, partit lui aussi sur les routes pour vendre du vin, et s’implanta en 1902 en tant que négociant à Libourne. 

En 1934, Fernand Gasparoux, négociant comme son père, réalise son rêve de devenir également vigneron. Il achète alors le Château Ferrand, petite propriété à Pomerol d’environ 3,5 hectares. Au fil des années, la propriété se développe, tant en termes de superficie – jusqu’à atteindre environ 12 hectares aujourd’hui – que de notoriété.

Amoureux de son terroir d’adoption, il réussit à acquérir en 1975 quelques hectares de vigne sur le prestigieux plateau de Pomerol, et crée ainsi le Château Haut Ferrand.

En 1981, le fils de Fernand, Henry, deviendra le gérant du domaine. Professeur en physique-chimie à l’université de Bordeaux, puis directeur de l’Ecole Nationale de Chimie-Physique de Bordeaux, il mènera de front ses deux activités pendant près de 20 ans, jusqu’à sa retraite universitaire en 2001. 

Depuis, il se consacre entièrement à la propriété. Développement du réseau de vente, rénovation des bâtiments, modernisation du matériel de vinification, construction des lieux d’accueil, la propriété connait alors une belle évolution, tout en gardant une taille humaine et une vision familiale de l’entreprise. En 2018, la propriété progresse encore et s’engage dans la mise en place de l’œnotourisme.

En 2021, à 83 ans, avec l’aide de ses deux fils Jean-Pascal et Philippe, il veille toujours avec passion sur son vignoble. 

La cinquième génération de Gasparoux est désormais représentée elle aussi, en la personne de Matthieu Gasparoux, ingénieur agronome et œnologue.

Trois générations travaillent aujourd’hui ensemble, pour allier tradition et modernité, et pérenniser l’histoire de la famille Gasparoux à Pomerol. 

Cette histoire familiale n’aurait pas d’avenir sans les hommes et femmes qui, par la qualité de leur travail, permettent à la propriété d’exister.

La famille est fière de vous présenter son équipe : Bérengère Cariteau, responsable administrative et oenotouristique ; Mathieu Garcia, responsable de la viticulture ; Denis Gombeau, responsable du chai ; Stéphanie Loreau, ouvrière viticole polyvalente et Jérémie Rainaud, alternant dans le cadre de sa formation.

Une famille engagée pour le respect de la terre…

Notre engagement environnemental chez Ferrand Pomerol

Véritables passionnés de la terre, la très grande majorité des viticulteurs et vignerons tentent aujourd’hui d’intégrer au mieux les bonnes pratiques environnementales dans la gestion de leurs domaines.

Le Château Ferrand ne fait pas exception à la règle ; la propriété est depuis 2019 certifiée Haute Valeur Environnementale Niveau 3 et ISO 14001 dans le cadre du SME du vin de Bordeaux.

Ces certifications sont un gage de qualité, elles garantissent aux consommateurs que la propriété respecte au quotidien la faune et la flore environnantes, et essaie de réduire au maximum l’impact négatif de son activité sur l’environnement, notamment en diminuant les produits chimiques et neurotoxiques. Cette implication environnementale est également suivie par l’AOC, qui, dans son dernier cahier des charges mis à jour en 2021, annonce l’interdiction du désherbage chimique.

La réflexion sur le respect de l’environnement au Château va aujourd’hui encore plus loin, la propriété ayant entamé sa certification biologique depuis l’été 2021. Nouveau tournant dans la gestion du vignoble, cette démarche est portée par chaque employé de l’entreprise, qui ont tous à cœur de s’impliquer dans cette action. 

Cet engagement pour l’environnement s’inscrit également dans le travail quotidien des bureaux et du chai par la maitrise des coûts et des consommations (papier, eau, électricité…).

Le « bio » dans la vigne, quelles actions concrètes ?

Au Château Ferrand, la transition en agriculture biologique passe notamment par l’apport de fumier de cheval local et le recours en abondance aux engrais verts, afin de n’utiliser que des fertilisants naturels pour aider à la régénération des sols.

Des semis de céréales et légumineuses sont réalisés annuellement dans les inter-rangs, afin d’apporter de l’azote et de la matière organique au sol et donc enrichir la vie microbienne de notre vignoble.

Depuis 2020, quatre moutons d’Ouessant ont rejoint également l’équipe. Choyés tout au long de l’année, ils permettent l’été de nettoyer les fossés, et l’hiver d’entretenir les parcelles de vigne. En apportant leur propre fumier, et en déclenchant irrésistiblement l’affection de toute notre équipe !

L’ensemble des actions menées au quotidien par toute l’équipe du domaine va contribuer, à son échelle, à préserver le magnifique terroir de Pomerol et la biodiversité locale.